le 22 octobre 2005


Conversation est une magistrale leçon de gĂ©opolitique de Mansour. Le dĂ©bat porte sur l’Inde, l’Ă©largissement de l’Europe des 12, l’histoire de la Turquie et son entrĂ©e possible dans la communautĂ© europĂ©enne, la politique de la France vis-Ă -vis la Syrie…

Le 22 octobre 2005

Cher ami Claude,

Revenons a notre discussion geopolitique. Je suis
d’accord avec toi que le premier siĂšcle du 21me
millenaire sera marque par les trois grands géants
d’aujourd’hui, a savoir les usa Ă©videmment, la Chine
qui est déjà une grande puissance militaire et
Ă©conomique et l’Inde qui commence a s’affirmer aussi
bien sur le plan Ă©conomique que militaire.
Pour ce qui est de l’avenir de l’Inde je ne suis
tellement d’accord avec tes affirmations que ce pays
est déjà sur le point de dépasser la Chine aussi bien
dans le domaine technologique qu’Ă©conomique. Il ne
fait pas de doutes que l’Inde a fait d’Ă©normes progrĂšs
dans certains domaines technologiques, notamment dans
le domaine de l’informatique, mais ce sous continent
continue a vivre dans une culture ancestrale qui
l’empĂȘche enfin de compte a vraiment sortir du sous
développement culturel et économique. Il est tout de
mĂȘme impossible de comparer l’infrasture industrielle
indienne avec celle de la Chine aujourd’hui. Mieux
encore. N’oublies pas que la Chine a reussi a
mobiliser plus de 500 milliards de dollars
d’investissements directs Ă©trangers dans les dernieres
annĂ©es, alors que l’Inde est trĂšs loin de cette
performance.
A mon avis il y a une trÚs grande différence entre la
stratégie de développement a long terme de la Chine et
de l’Inde. La Chine a choisi la stratĂ©gie qui a dĂ©jĂ 
montre sa force a travers tout le sous continent
asiatique ( le Japon, la Corée du sud, Formose, la
Malaisie etc..) alors que l’Inde a choisie une
stratĂ©gie totalement autonome et qui n’a rien prouve a
ce jour. La Chine a certainement des objectifs bien
definis a long terme ( sortir plus de 250 millions de
chinois de la pauvrete avant 2030) alors que l’Inde
n’a aucun objectif precis a long terme en dehors de
promouvoir les activités privees dans les secteurs de
pointe technologiquement parlant. Mais ou sont les
objectifs sociaux du modÚle indien de développement a
long terme. En dehors de la technologie de
l’informatique ou est la technologie indienne
aujourd’hui. Elle n’est mĂȘme pas capable de produire
des vehicules capables d’ĂȘtre vendu sur le marche
mondial. Par contre les efforts technologiques chinois
sont tout azimut. La Chine a aprĂšs tout une industrie
de la recherche spaciale dont l’Inde n’est mĂȘme pas
capable de rever aujourd’hui. Ne parlons pas de tous
les secteurs industriels ou la Chine devient de plus
en plus un grand geant au niveau mondial.
Mais il ne fait pas de doute que l’Inde est obligĂ©e
malgré elle de devenir une grande puissance du moins
sur le plan des dimensions de son Ă©conomie, mais de la
a croire que l’Inde dĂ©passera la Chine dans la course
a la recherche et le développement de nouvelles
technologiques j’en doute beaucoup.
Ceci etant dit je pense que l’Inde va profiter dans
les années a venir de la competition entre les usa et
la Chine. En fait le plus grand atout pour le
dĂ©veloppement futur de l’Ă©conomie indienne sera en
fait la necessite des usa de créér en Asie une
puissance Ă©conomique et militaire capable de se
dresser contre la puissance montante de la Chine. Mais
l’aide americaine n’arrivera pas a contrecarrer
l’emmergence de la puissance chinoise. L’Inde a mon
avis n’est guere differente des pays sous developpes
de l’amerique latine. Le grand probleme de l’Inde
reside dans sa rigidite de la structure sociale a
l’interieur mĂȘme de ce pays. Il ne peut y a avoir un
développement de toute une societe sans une grande
révolution des structures de cette societe. La Chine a
fait cette rĂ©volution depuis la periode de Mao. L’Inde
attend toujours sa révolution sociale profonde,
necessaire pour vraiment lui permettre de profiter de
ses potentiels naturels et humains.

Claude: Je crois que tu connais mal l’Inde. J’ai eu l’occasion d’y aller une couple de fois et Ă©tĂ© reçu par des amis indiens. J’ai connu plusieurs ingĂ©nieurs indiens travaillant au Canada et j’en ai mĂȘme engagĂ© quelques uns. Ils Ă©taient tous de bons ingĂ©nieurs et j’ai Ă©tĂ© surpris par leur grande capacitĂ© intellectuelle. J’ai aussi travaillĂ© longtemps avec un de plus important architecte de MontrĂ©al, lui aussi un Indien. GrĂące Ă  ce dernier j’ai pu comprendre mieux l’Inde.

L‘Inde est la plus grande dĂ©mocratie au monde avec son milliard d’habitants. C’est une rĂ©publique fĂ©dĂ©rale avec une dĂ©mocratie parlementaire dĂ©centralisĂ©e alors que la Chine est une dictature centralisĂ© dirigĂ© par le parti communiste. Le pays est une grande puissance mĂȘme si il n’est pas reconnu comme tel. C’est la raison pourquoi il veut siĂ©ger au conseil de sĂ©curitĂ© de l’ONU. On dit que c’est une des raisons majeures qui l’ont poussĂ© Ă  dĂ©velopper un arsenal nuclĂ©aire.

Aujourd’hui, l’Inde s’éloigne de la politique de Nehru qui en a fait un tier-mondiste non alignĂ© et veut rentrer dans le club des «grands». Le pays est reconnu comme une puissance Ă©mergente et a tissĂ© des partenariats stratĂ©giques avec la Chine (particuliĂšrement pour rĂ©gler son contentieux frontalier), les USA, la Russie, la France, le Japon et la Grande Bretagne. L’anglais Ă©tant une langue officielle du pays, il a des partenaires privilĂ©giĂ©s du cĂŽtĂ© des pays anglo-saxons. Il dĂ©veloppe aussi des relations avec les nations du Sud-Est asiatique et de l’Asie centrale. Alors que son marchĂ© intĂ©rieur se dĂ©veloppe rapidement, son commerce extĂ©rieur a bondi de 25% en moyenne par annĂ©e.

L’Inde est la 10iĂšme Ă©conomie mondiale et la quatriĂšme en paritĂ© des pouvoirs d’achat. Elle montre une croissance Ă©conomique soutenue. Elle est en passe de faire d’énormes progrĂšs Ă©conomique au cours des 10 prochaines annĂ©es. Son PNB, aujourd’hui, est de 600 US$ par habitant comparĂ© Ă  1,000 US$ pour la Chine.

Sa population augmente rapidement contrairement Ă  la Chine qui a la politique d’«un enfant par famille». Les experts disent qu’en 2050, l’Inde dĂ©passera les 1,5 milliards d’habitants et sera devant la Chine qui aura ralenti sa croissance dĂ©mographique et qui commencera Ă  faire face Ă  une population vieillissante. L’Inde sera alors en pleine opportunitĂ© dĂ©mographique.

Sa nombreuse classe moyenne est trĂšs dynamique et dotĂ© d’un pouvoir d’achat important. Une nouvelle gĂ©nĂ©ration d’industriels et d’entrepreneurs indiens se sont lancĂ©s dans la compĂ©tition mondiale. Elle est devenue le leader du monde dans le domaine des technologies de l’information et de la biotechnologie. L’Inde forme chaque annĂ©e 1 million d’ingĂ©nieurs en informatique et des millions de scientifiques. Les Indiens ont la bosse des mathĂ©matiques et je le sais car j’en ai engagĂ© quelques uns dans ma carriĂšre d’ingĂ©nieur-conseil. Le pays possĂšde une industrie pharmaceutique puissante et dĂ©tient l’essentiel de la production mondiale de gĂ©nĂ©rique. De plus, les hĂŽpitaux flambants neufs, ultra-modernes et bien Ă©quipĂ©s bourgeonnent en Inde et Ă  cela s’ajoute l’essor de la tĂ©lĂ©mĂ©decine. L’agroalimentaire (oĂč la grande partie de sa population travaille) est sur le point de dĂ©coller pour l’exportation et il y a un boom de construction sans prĂ©cĂ©dent dans le pays.

Selon Jean-Joseph Boillot, conseiller financier pour la Mission Ă©conomique française auprĂšs de l’ambassade de France Ă  New Delhi. L’Inde n’aura rien Ă  envier Ă  la Chine. Il prĂ©voit que sa croissance dĂ©passera celle de la Chine Ă  l’horizon 2010-2015. Cela semble surprend avec tout ce que l’on entend et c’est pourquoi je ne me fie pas toujours aux statistiques qui sont donnĂ©es par le gouvernement Chinois. Les Indiens sont fiers et travaillent avec acharnement.

La course entre la Chine et l’Inde (qui est parti avec 10 ans de retard) sera donc fort intĂ©ressante Ă  suivre car elle sera disputĂ©e chaudement mĂȘme si ces pays sont complĂ©mentaires et peu concurrents. L’histoire de la Chine nous apprend qu’elle est reconnue pour ses grands bonds en avant et aussi en arriĂšre. J’ai toujours cru qu’à long terme la dĂ©mocratie l’emporte sur la dictature ou le communisme. On verra bien si l’histoire du passĂ© sera rĂ©pĂštera.

Je suis etonne d’apprendre que Poutine n’a pas
l’intention de se representer aux Ă©lections
presidentielles russes. Si cela s’avere vrai, alors je
retire tout ce que je t’avais dit au sujet de la
resurection de la puissance russe dans les années a
venir.Poutine est pour la Russie d’aujourd’hui ce qu’ont
ete les Churchill et les de Gaule pour l’Angleterre et
la France dans les années de la deuxiÚme guerre
mondiale et mĂȘme aprĂšs. Personnellement, et pour le
bien ĂȘtre de toute l’humanitĂ©, j’espere que cette
rumeur ne s’averera pas vrai dans les annĂ©es a venir.

C’est plus qu’une rumeur puisque ce que j’ai entendu Ă  la tĂ©lĂ© durant un reportage spĂ©cial sur la montĂ©e de Poutine au pouvoir, c’est lui-mĂȘme qui en a parlĂ©.

J’espere de tout mon coeur que Poutine continue a
prendre le destin de la Russie dans ces mains pour au
moins une dizaine d’annĂ©es de plus.

Je l’espĂšre aussi car il donne l’impression d’avoir finalement pris le contrĂŽle sur les oligarchies des rĂ©gions qui menaient la Russie Ă  sa perte. Il a aussi une vision dĂ©mocratique pour son pays et mĂȘme si aujourd’hui il pĂšche un peu de ce cĂŽtĂ© lĂ , il donne l’Impression que c’est Ă  cause des difficultĂ©s du moment et que le temps venu il saura continuer la poussĂ©e dĂ©mocratique de la grande Russie. Je le crois.

Concernant l’avenir de l’Europe unie. Tu sais ce que
je pense depuis la decision de l’elargissement de
l’Europe des 12 pour englober non seulement les pays
de l’Europe de l’est mais aussi s’etendre a l’est pour
incorporer aussi bien Chypre que la Turquie. Comme tu
le dis si bien une telle Europe n’est vraiment pas
gerable. Les energies depensees pour créér une Europe
unie politiquement et Ă©conomiquement aujourd’hui ne
sont aprĂšs tout pas differents des efforts de Napoleon
a unir tout le continent europĂ©en sous la mĂȘme
banniÚre, batie autour des valeurs de la révolution
francaise.Tout comme par le passe, les pays
anglo-saxons et leurs amis de l’Europe du nord ont
tout fait pour empĂȘcher qu’un tel projet voire le
jour. L’Europe de de Gaule et d’Adenauer est belle et
bien morte une fois que l’Europe des 12 a ete
abandonne pour la remplacer par une Europe de 24 ou 30
pays. Je n’arrive plus a me rappeler du nombre des
pays qui peuvent aujourd’hui pretendre rejoindre la
soit disante Europe unie. A mon avis l’Europe
aujourd’hui, soit disant unie, est plus divisee que
l’Europe occidentale des annĂ©es d’aprĂšs guerre(1939-45
). Plus grave encore je pense que les pays européens
soit disant les plus riches se trouvent en face d’une
crise socio-Ă©conomique qui me rappelle un peu la
decadence de l’empire musulman et la reconquete des
principautes musulmanes espagnoles par les rois
chretiens d’espagne. Il y a une decadence profonde
culturelle, Ă©conomique et technologique a travers
toute l’Europe. Les centres de rechereches europĂ©ens
qui Ă©taient l’exemple de l’excellence depuis
pratiquement l’age de la renaisssance sont tous a la
traine du reste du monde. Le contrat social européen
qui a propulse ce continent a l’avant-garde du reste du
monde se trouve en faillite aujourd’hui. Les syndicats
ouvriers qui avaient vraiment créé les richesses de
l’Europe du 20me siĂšcle en particulier sont remis en
cause a travers toute l’Europe. Les conditions de vie
des familles ouvrieres a travers l’Europe ne font que
se deteriorer sans pour autant regler le probleme du
chomage structurel que tous les pays européens
supportent aujourd’hui. L’Europe a besoin d’un nouveau
contrat social capable de relancer le développement
Ă©conomique de ce continent tout en reglant les
problemes sociaux de ce continent. Mais ce contrat
social a besoin d’une grande force intellectuelle
capable d’analyser les maux de cette societe et
recommender des remedes, mais l’Europe n’a pas le
leadership intellectuel capable de justement mobiliser
les tetes pensantes de l’Europe pour trouver des
solutions a ces problemes et les mettre en oeuvre. Non
je crois franchement que l’Europe est entre dans une
fase de decadences qui va durer des années sinon des
decenies ou mĂȘme des siĂšcles. AprĂšs tout ce n’est pas
la premiere fois que nous voyons une civilisation
s’effondrer dans l’histoire de l’humanitĂ©. Et l’Europe
n’est certainement pas au dessus de toutes les grandes
civilisations du passe qui ont ete surplantees par
d’autrĂšs nouvelles civilisations montantes.

Tout ce que je peux dire, suite Ă  ton long plaidoyer, c’est que tu n’y vas pas avec le dos de la cuillĂšre. Que l’Europe connaisse des problĂšmes, j’en suis. Mais affirmer que c’est une civilisation qui s’effondre est toute une marge dans laquelle je ne crois pas. Je pense que l’union politique devient impensable mais l’union Ă©conomique en fera une puissance mondiale dans ce domaine, et cela me semble possible. N’oublie pas que l’on parle d’un marchĂ© interne de 350 millions de personnes chez qui on retrouve le plus haut degrĂ© d’éducation et une longue expĂ©rience technologique et d’affaires.

Pour ce qui concerne de la Turquie je suis absolument
certain que l’Europe n’acceptera jamais son adhĂ©sion a
une Europe elargie. Il ne faut pas oublier que la
Turquie est musulame a 95%. Et il ne faut pas oublier
les dernieres positions du nouveau pape qui denoncait
d’une maniere vehemente la proposition de l’Europe
unie de considerer l’adhĂ©sion de ce pays a son sein.
De plus a travers toute l'[Europe les partis de
droites ont le vent en poupe depuis des années déjà.
Et ses partis sont a mon avis une autre forme du
fascisme des années 30 en Europe. A mon avis il est
dans l’interet aussi bien des partis politiques de
droite en Europe que des partis nationalistes en
Turquie que la Turquie retire le plus vite possible sa
candidature a l’adhĂ©sion de l’Europe. La Turquie
d’aujourd’hui n’a rien a avoir avec la Turquie qu’Ata
Turk avait presage durant sa révolution des années 20.
Aujourd’hui la Turquie est plus que jamais retournee a
ses origines arabo islamiques. N’est ce pas etonnant
aprÚs tout que malgré une constitution anti-religieuse
ce pays est aujourd’hui gere par un gouvernement issue
d’un parti islamique. Si le parti au pouvoir en
Turquie aujourd’hui continue a pretendre qu’il veut
une Turquie laic, il ne le fait que pour des raisons
politiques. Il suffit de changer le leadership de la
classe des generaux militaires qui controlent l’armee
turque aujourd’hui pour que la Turquie se declare du
jour au lendemain un Ă©tat islamique. Mais souviens toi
combien de temps a pris a Bouteflika pour reprendre
en main les rennes du leadership des services de
sécurité en Algérie. Pourquoi ne pas croire que les
nouveaux responsables politiques de la Turquie n’en
facent pas autant. Mais mĂȘme les generaux turques qui
sont fondamentalement laics, comment penses tu qu’ils
ne changent pas d’avis aprĂšs toutes les giffles que la
Turquie recoit de l’Europe chretienne. Je serais
vraiment etonne si la Turquie ne change pas de cap
trĂšs bientot. Et une fois que le probleme de la
laicite du regime turque est remis en cause, n’est ce
pas trĂšs logique de concevoir une alliance strategique
avec l’Iran dont le regime se modernise et s’eloigne
tout de mĂȘme des dogmes de l’Iyatollah Khomeni. Et
aujourd’hui je vois a la tele que la France une fois
de plus s’alligne avec son ennemi jure(les usa de
Bush) pour continuer a jouer un role strategique dans
l’avenir du Liban. Je vais ouvrir une parenthese ici
pour retourner a l’histoire du moyen orient.
Avant les annĂ©es 20 il n’y avait pas de Liban au moyen
orient. Dans toute l’histoire du moyen orient depuis
le debut de l’emire musulman il n’y avait qu’un pays
qu’on appellait la grande Syrie, qui en fait
incorporait aussi bien la Syrie d’aujourd’hui que le
Liban. A cote de la grande Syrie il y avait la
Palestine. A la fin de premiere guerre mondiale la
Ligue des Nations avait attribue les Ă©tats arabes sous
controle de la Turquie a la France et l’Angleterre. La
France avait controle de la grande Syrie.
Immediatement la France ( Premiere fille de l’Ă©glise
catholique) avait decide de decouper une partie de la
grande Syrie et créér un état appele le Liban. Mais ce
nouvel Ă©tat du Liban etait aprĂšs tout en majorite
musulman. Qu’a cela ne tienne.La France avait decider
de crĂ©Ă©r une constitution qui donnait les mĂȘmes
pouvoirs politiques a la minorite chretienne qu’a la
majorite musulmane. Mieux encore la France avait
interdit tout recensement des populations
Libanaises. Mieux encore pour assurer la domination de
la minorite chretienne au Liban la France avait inclue
dans la constitution de ce pays( qu’elle avait
redige!!!!) que le president du Liban devait ĂȘtre
chretien et qu’il devait avoir sous son autorite les
forces de sécurités du pays aussi bien que les
relations internationales.Pendant toute la periode de
de g’aule en particulier, la France avait tout de mĂȘme
essaye d’elargir son horizon diplomatique au moyen
orient et avait commence a prendre en compte les
revendications legitimes des arabes, qu’ils soient
musulman ou chretien. Mais je vois qu’aujourd’hui le
dernier quart d’heure de Chirac se retrouve avec les
ambitions des années coloniales des années 20. Je
t’avoue que je n’arrive pas a comprendre le changement
de cap radical du gouvernement de la France.
Qu’a-t-il a gagner dans ce changement. Il ne fait de
doute que la France n’a plus rien a gagner au moyen
orient dans le domaine des hydrocarbures. Les grands
acteurs dans ce domaines sont comme toujours les usa
et l’Angleterre d’une part et les nouveaux acteurs
comme la Chine , la Russie et mĂȘme l’Inde. ESt ce que
la France pense defendre ses interets commerciaux en
se mettant comme les defenseurs de la chretiente au
Liban dans ce milieu du moyen orient qui bouge tous
les jours. Est ce que la France pense que l’amerique
lui donnera quelques restes en Irak ou dans le reste
du moyen orient tout simplement grace a sa position
anti musulmane et anti-Syrienne dans cette crise
politique Libanaise. Est ce que la France est en fait
capable d’envoyer ses troupes pour proteger les
falanges chretiennes si les islamistes Libanaises se
decident a reprendre la guerre civile des années
80. Est ce que la France pense que les Libanais
musulmans sont prets a admettre leur defaite et
accepter la rupture avec la Syrie. Toutes ces
questions me rendent vraiment malade. Je pensais
sincerement que la politique etrangere francaise etait
un peu plus reflaichie, mais apparamment il n’y a pas
de différence entre les betises de Bush et celle de la
France toute porfonde.
Mais toute cette divergence me ramene au sujet de
l’evolution geopolitique du monde. Il ne fait de doute
que la Syrie, pour se proteger contre les aggressions
ouvertes de la France et des usa se rapprochera
d’avantage de l’Iran. Il ne fait pas de doute que la
Turquie se rapprochera aussi bien de la Syrie que de
l’Iran pour se proteger a long terme. Nous avons dĂ©jĂ 
une idee d’un axe politique assez important qui va se
concretiser plus rapidement qu’on pense( Iran,
Turquie, Syrie ).

Merci de ce cours magistral sur cette partie du monde que je ne connais pas beaucoup.

Qu’en sera-t-il du reste du moyen
orient. Je t’avoue que je n’ai vraiment aucune idee.
Il ne faut attendre grand chose du cote des
palestiniens. D’un cote nous avons l’olp qui
aujourd’hui est allie aux interets des americains dans
la région. Mais nous avons aussi un regime en Israël
qui veut profiter au maximum de cette situation pour
continuer a humilier tous les palestiniens dans les
régions occupes. Mais cette stratégie Israëlienne ne
fait que renforcer la position du Hamas chez les
palestiniens. N’oublies pas que dans quelques mois la
Palestine occupee doit organiser des Ă©lections pour
elire le nouveau parlement palestinien. Je te garantis
que si les Ă©lections sont propres le Hamas sortira le
grand vainqueur de ces Ă©lections. Mais est ce que les
usa permettrons au Hamas de participer a ces
Ă©lections. Si c’est le cas, alors le monde occidental
devra s’organiser pour pouvoir discuter avec le Hamas
de l’avenir de la paix entre les palestiniens et mĂȘme
le reste du monde arabe et les Israëliens. Mais si le
Hamas n’est pas autorise a participer aux prochaines
Ă©lections alors nous aurons le mĂȘme rĂ©sultat que le
fameux plebiscite qui a eu lieu en Irak dernierement.
Mais le sort du Hamas en Palestine aura des
consequences bien plus grave dans le reste du monde
arabe. L’exclusion du Hamas en Palestine
ne fera que renforcer tous les mouvements islamistes a
travers le monde arabe y compris en Arabie
Saoudite, l’egypte et mĂȘme l’AlgĂ©rie.

Je vois, comme toi, l’influence du Hamas et les consĂ©quences de sa non-participation forcĂ©e Ă  la prochaine Ă©lection palestinienne. Les palestiniens ne sont pas sortis du bois, comme on dit chez nous.

Je n’ai pas tout dit dans ce message mais je crois que
j’ai assez dit pour aujourd’hui. A trĂšs bientĂŽt
j’espere.

Tu as dit des choses trÚs intéressantes. Merci et à bientÎt

Claude