le 30 novembre 2005


Du 5 novembre au 30 novembre 2005, Mansour Ă©crit 4 messages pour Claude qui touchent l’Ă©conomie grandissante de la Chine qu’il compare Ă  celle de l’Inde, l’ère Boumediene, la Turquie et les islamistes, la Kabylie versus le QuĂ©bec, des realtions des Français avec les Arabes de leur pays…

Le 5 novembre 2005

Cher ami Claude,

Si ma mémoire me sert bien la Chine avait plus de 100
millions d’habitants de plus que l’Inde dans les
annĂ©es 50 ou 60. En l’espace de mois d’un demi-siècle
l’Inde est actuellement sur le point de rattraper et
dépasser la Chine démographiquement. Tu dois tout de
mĂŞme reconnaitre que la croissance rapide
démographique en Inde ne fait que rendre tous les
efforts de développement beaucoup plus difficile.
Pour ce qui est de la profondeur de la croissance
économique et sociale de la Chine comparée a celle de
l’Inde je ne peux qu’ĂŞtre oppose a tes prĂ©visions.
Aujourd’hui mĂŞme je viens de voire sur
CNN-international que la Chine compte réaliser des
taux de croissance annuels de 7.5% les trois
prochaines annĂ©es. Mieux encore j’ai quelque part dans
les mois passes dans la presse américaine même que la
Chine compte sortir plus de 270 millions de chinois du
secteur rural pour continuer a alimenter sa force de
travail dans les secteurs industriels et des services.
Tu me parles aussi de l’afflux des grandes entreprises
occidentales en Inde. Je te rappelle tout simplement
que les investissements directs Ă©trangers en Chine ont
dépasse les 500 milliards de dollars les 10 dernières
années. Ou sont les investissements directs étrangers
en Inde a ce jour, en dehors de la télécommunication
et l’informatique. MĂŞme les banques occidentales, qui
sont toujours très conservatrices se bousculent
aujourd’hui pour avoir une place en Chine. Je n’ai pas
entendu le mĂŞme son de cloche pour l’Inde. Pour ce
qui est des millionnaires en dollars chinois je n’ai
pas invente ces chiffres. Je les ai trouve dans la
prèsse américaine.
Pour ce qui est de cohésion sociale en Chine et en
Inde, je t’avoue que je ne connais pas très bien ce
sujet. Mais je sais tout de mĂŞme que l’Inde a toujours
été un pays ou les castes sociales sont très rigides
alors que je n’ai jamais entendu parle de castes
sociales en Chine. Il est vrai qu’il y a beaucoup de
minoritĂ©s en Chine mais ces minoritĂ©s n’empĂŞchent pas
la Chine a fonctionner sans grands conflits entre les
minoritĂ©s comme c’est toujours le cas en Inde. Il y a
a ce jour la caste des intouchables en Inde. Tu me
parles de la misère ( dont tout le monde en parle mais
jamais documentée pour le moment) en Chine mais la
misère dans les villes comme Calcutta ou Bombay a été
très bien documentĂ©e et je t’avoue que je prĂ©fère
encore ĂŞtre un pauvre au BrĂ©sil qu’en Inde
aujourd’hui.
Dans le domaine de la formation je crois que ton
Ă©valuation n’est pas tellement basĂ©e sur des
informations concrétés . Il ne fait pas de doute que
les indiens ont toujours été en contact avec le reste
du monde, et en particulier les USA et l’Angleterre
notamment dans le domaine de l’enseignement supĂ©rieur.
Mais Du temps ou je travaillais a la banque mondiale
je savais que l’Inde avait encore plus de 50%
d’enfants qui n’allaient jamais a l’Ă©cole alors qu’en
Chine il y avait DĂ©jĂ  la scolarisation obligatoire
pour tous les enfants chinois ou qu’ils vivaient.
Mieux encore je suis absolument certain que le système
d’Ă©ducation en Chine est beaucoup plus dĂ©mocratique
que celui de l’Inde. A mon avis au mieux l’Inde a
finalement rĂ©ussi a combler le retard qu’elle avait
avec la Chine. Je continue a croire que la Chine a
facilement Ă©mule les expĂ©riences des tigres d’Asie (
japon, Chine nationaliste, Corée etc..) car elle a
après tout la mĂŞme culture. L’Inde n’est pas capable
de construire un système Ă©ducatif a l’image du Japon
ou de la CorĂ©e du sud d’aujourd’hui, car ce n’est pas
dans sa culture.
Tu me parles du génie des indiens dans le domaine
commercial. Est ce que tu as oublie le génie des
chinois. J’ai visite Vancouver il y a plus de 15 ans.
J’ai Ă©tĂ© Ă©tonne alors par la vitalitĂ© de la communautĂ©
chinoise dans cette ville. J’ai retrouve la mĂŞme
vitalitĂ© a travers les USA et notamment a l’ouest de
ce pays. Plus important encore je crois que la
diaspora chinoise a travers le monde entier est
beaucoup plus attachée a la Chine continentale que la
diaspora indienne vis a vis de l’Inde. DĂ©jĂ  dans les
annĂ©es 90 je me souviens avoir lu un interview d’un
membre d’un groupe d’entrepreneurs chinois dans le
times magazine. Cet individu avait promis de mobiliser
la diaspora chinoise a travers le monde entier pour
participer au développement de la Chine continentale.
Aujourd’hui le plus grand investisseur en Chine
continentale est parait il la Chine nationaliste,
malgré tous les problèmes politiques que les
nationalistes ont avec le régime communiste en Chine.
Quand a la fameuse expérience dont tu parles que
l’Inde a avec les Ă©conomies privĂ©es de l’ouest j’ai
l’imprèssion que tu as omis de parler des chinois de
Hong Kong qui ont certainement plus d’expĂ©rience et de
succès que les entrepreneurs indiens. Tu parles de la
dette extĂ©rieure de l’Inde qui augmente rapidement.
Mais tu as oublie de remarquer que la Chine non
seulement n’a pas de dette extĂ©rieure mais en fait
finance en grande partie la dette publique des USA
aujourd’hui.
Pour ce qui est de l’AlgĂ©rie tu ne peux pas ĂŞtre plus
en porte a faux. Le plus grand problème que l’AlgĂ©rie
a hérite de la période de Boumediene est en fait le
manque de politique démographique dans les années 70.
Tous les problèmes que nous retrouvons dans le système
Ă©ducatif sont directement issus du manque de contrĂ´le
de la croissance démographique en Algérie. Le nombre
d’Ă©lèves dans le système Ă©ducatif AlgĂ©rien a plus que
double depuis les années 70. Cette croissance
accélérée de la population estudiantine a oblige
l’AlgĂ©rie de rĂ©duire graduellement l’efficacitĂ© de son
système d’Ă©ducation a tous les niveaux. Le budget de
l’Ă©ducation globalement aujourd’hui en AlgĂ©rie est
concentre sur les cantines scolaires, les salaires des
enseignants et les infrastructures ( principalement la
construction de nouvelles classes et de nouveaux
dortoirs). Moins de 10% de ce budget va vers
l’amĂ©lioration des livres scolaires, des librairies et
encore moins la recherche. Voila le fruit de cette
politique nataliste de Boumediene.
Pour ce qui est de l’avenir de la Turquie je me trouve
une fois de plus a l’oppose de ta position. L’Ă©lite
politique turque est probablement encore tournée vers
les valeurs européennes mais la majorité du peuple
turque ne fait que s’Ă©loigner des valeurs d’Atta Turk.
La révolution de ce grand homme est terminée. La
Turquie républicaine va connaitre le même sort que le
régime communiste en Russie. Tu me dis que même si le
parti islamiste en Turquie s’Ă©loigne des valeurs
laĂŻques l’Europe trouvera un moyen de l’Ă©loigner du
pouvoir. Mais tu oublies rapidement l’expĂ©rience de
l’Iran. Qui aurait dit que le shah d’Iran allait ĂŞtre
renverse aussi facilement. Est qu’est ce que le monde
occidental a pu faire pour empĂŞcher l’ayatollah
Khomenei de prendre le pouvoir en Iran. A mon avis la
position des islamistes en Turquie est beaucoup plus
favorables que celle des islamistes en Iran avant la
rĂ©volution Khomeniste. Aujourd’hui nous avons une
Turquie qui est de plus en plus rejetée par toute
l’Europe et surtout la sociĂ©tĂ© allemande. Par contre
la Turquie peut trouver un grand marche a travers
tout me monde arabe qui devient de plus xénophobe vis
a vis de l’occident. Dans de telles conditions comment
peux tu penser que la Turquie résistera a basculer
vers un régime islamiste dans les années a venir.
Je vais profiter de ce message pour introduire un
autre sujet dans nos conversations. Je suis sure que
tu suis de très près les derniers scandales que Bush
doit gĂ©rer et en particulier l’enquĂŞte judiciaire qui
veut savoir qui et pourquoi un agent secret de la CIA
a Ă©tĂ© rendu public. D’après la presse amĂ©ricaine du
moins le juge charge de cette affaire va dans un ou
deux jour inculper un ou plusieurs personnes très
proches de Bush. Je me demande comment ce scandale sera
perçu aussi bien dans le monde arabe qu’en Europe.
Qu’en penses tu.

Mansour

7 novembre 2005

Mon cher ami Claude,

Ta dernière lettre concernant l’avenir du QuĂ©bec m’a
vraiment intéressé car elle me rappelle beaucoup des
discussions Ă©ternelles concernant l’avenir de la
Kabylie et de sa culture au sein d’une AlgĂ©rie
indépendante. Je vois que les Québécois ont les mêmes
angoisses que les Kabyles. Et pourtant le Québec a
tout de même Déjà réussi a assurer son identité propre
au sein d’un grand canada aujourd’hui. Je ne vois pas
pourquoi certain politiciens véreux du Québec
continuent a ce jour a essayer de tout faire pour
allumer tous les feux de haine et de dislocation de
tout un peuple uni, du moins dans sa vie quotidienne,
et remettre même les acquis des Québécois a ce jour.
A mon avis ces gens la enfin de compte ne
s’intĂ©ressent pas a continuer a renforcer les assises
d’une nation qui est dĂ©jĂ  respectĂ©e a travers le monde
entier, encore moins défendre les intérêts même des
QuĂ©bĂ©cois qu’ils prĂ©tendent dĂ©fendre. Je connais ton
angoisse et même ta colère devant une telle situation.
depuis le jour mĂŞme de l’Independence de l’AlgĂ©rie je
me suis toujours retrouve en minorité au sein même des
kabyles a chaque fois que nous discutions de l’avenir
de l’AlgĂ©rie et des Kabyles. A mon avis il n’y a pas
de différence enfin de compte entre les
fondamentalistes religieux, qu’ils soient musulmans ou
chrétiens et ces illumines soit disant défendant les
intĂ©rĂŞts d’une minoritĂ©, qu’elle soit QuĂ©bĂ©coise ou
Kabyle.
Je me souviens des discussions orageuses que j’ai eu
dans les années 80 avec même mes nièces qui étaient
toutes militantes acharnées berbéristes. Après plus de
deux décennies de militantisme aveugle ou sont elles
aujourd’hui. La Kabylie n’est guère plus avancĂ©e
qu’elle ne l’Ă©tait en 1980 a tous les points de vue.
Il est vrai que les militants berbéristes ont réussi a
forcer le pouvoir politique Algérien a enfin
reconnaitre la langue berbère comme langue nationale.
Mais une fois cet acquis entre les mains des Kabyles
est ce que ces militants berbéristes ont fait quoi que
ce soit pour enfin donner une chance a la langue
berbère de retrouver une place honorable au moins dans
les régions ou le berbère est parle dans tous les
foyers. Pas du tout. A ce jour il n’y a aucun
programme sérieux pour redonner a cette langue une
chance de redevenir une langue vivante au mĂŞme titre
que l’arabe. Est ce que c’est la faute du pouvoir
politique. Je n’y crois pas. La faute repose surement
sur les Ă©paules des gens qui en Kabylie ont tout
sacrifier dans le passe pour faire revivre la culture
berbère du moins en Kabylie. Mais comme on dit il est
beaucoup plus facile de détruire que de construire.
Maintenant que ces militants berbéristes ont la
possibilité de faire quelque chose pour faire revivre
leur culture ils prĂ©fèrent continuer a trouver d’autre
faux fuyants pour Ă©viter a prendre leur
responsabilité au sérieux.

Mansour

8 novembre 2005

Cher ami Claude,

Je comprends très bien ta douleur après ton retour a
MontrĂ©al. J’ai exactement le mĂŞme type de problèmes a
chaque fois que je m’absente pour plus d’une semaine.
Au retour d’Alger ou d’Europe en gĂ©nĂ©ral je passe des
nuits blanches pendant au moins une semaine avant de
me rĂ©ajuster a l’heure de Washington. Et pourtant du
temps ou j’Ă©tais jeune je n’avais pas ce type de
problèmes. Mais disait si bien Charles de Gaule: » la
vieillesse est un naufrage », n’est ce pas.
Voila enfin la France face a ses démons de toujours
avec la vague de révoltes des jeunes abandonnes
pendant des décennies sinon depuis toujours. Ce qui se
passe en France actuellement me rappelle un peu les
débuts de larévolution française en 1789 quand les
citoyens français de paris s’Ă©taient rĂ©voltĂ©s contre un
régime qui les avaient ignores depuis trop longtemps.
N’est ce pas Marie Antoinette qui avait demande
pourquoi le peuple de paris se révoltait se voyait
rĂ©pondre que le peuple n’avait pas de pain a manger.
Et Marie Antoinette qui répondait: » mais alors
qu’ils mangent des brioches ». La rĂ©action actuelle des
pouvoirs politiques français ne sont guère différents
de la réaction de Marie Antoinette en 1789.
Toute l’Ă©lite politique française, qu’elle soit de
droite ou de gauche essaye aujourd’hui a nous dĂ©crire
ces évènements comme une conséquence directe du
fondamentalisme islamique. Mais ils oublient de nous
rappeler que ces jeunes français qui se révoltent
actuellement n’ont jamais mis les pieds dans une
mosquée. Et si cette jeunesse française est
dĂ©linquante aujourd’hui ce n’est certainement pas la
faute aux islamistes vivant en France mais plutĂ´t a un
système économique qui a totalement échoué dans ses
efforts a inclure tous les jeunes français dans son
sein. Les rĂ©voltes des annĂ©es 68 Ă©taient issues d’une
confrontation idĂ©ologique entre l’extrĂŞme gauche
française et le reste de la société française, mais
les révoltes que nous voyons chaque jour a la télé ces
jours ci ne sont que les résultats de la faillite du
système économique français. Est ce que le racisme a
jouer un rĂ´le dans le sort de cette classe sociale
française abandonne je ne sais pas. Mais il ne fait
pas de doute que la France a intérêt a se poser
sérieusement le problème de cette frange de sa
population car elle est obligée de vivre avec elle
qu’elle le veuille ou pas. Les français de souche
arabe ou africaine n’ont pas ou aller. Il appartient a
la nation française de trouver une solution a ce
problème sociale qui entre parenthèse risque de se
propager a travers toute l’Europe occidentale.
Voila mes réflexions de ce matin.

Mansour

Le 30 novembre 2005

Cher ami Claude

Il m’arrive de temps en temps de connecter des
Ă©vènements qui n’ont absolument rien a avoir entre
eux. Mais je viens de voire une Ă©mission a la
télévision relative a la réaction du gouvernement
amĂ©ricain, qu’il soit au niveau fĂ©dĂ©ral ou au niveau
de l’Ă©tat ou mĂŞme au niveau local, face a la
catastrophe naturelle qui s’est abattu sur le pauvre
Ă©tat de la Louisiane et en particulier de la ville New
Orléans. Après plus de 3 mois la ville de la nouvelle
Orléans est toujours dans un état lamentable alors
qu’elle fait partie de la nation la plus riche et la
plus puissante du monde. Et cela m’a rappelĂ© la
réaction du gouvernement Algérien face au fameux
tremblement de terre de 1980, je crois qui avait
dĂ©vastĂ© tout l’ouest du pays. Le lendemain mĂŞme du
tremblement de terre qui avait cause plus de 1000
victimes, le prĂ©sident algĂ©rien d’alors, Chadli avait
ordonne a tout son gouvernement de se déplacer et
tenir une séance de travail au milieu même du
désastre. Mon frère Ali était alors ministre du
commerce extérieure je crois. Et il a été charge de
s’occuper de la reconstruction de la rĂ©gion dĂ©vastĂ©e
par le tremblement de terre. Le gouvernement Algérien
avait alors décidé de reconstruire non seulement tous
logements détruits, mais aussi tous les hôpitaux, les
écoles et surtout les infrastructure routières de la
Willaya sinistrée en moins de 6 mois. Figures toi que
l’AlgĂ©rie avait tenu son pari. Et a la rentrĂ©e
scolaire toutes les écoles étaient déjà reconstruites,
et tous les habitants de la région sinistrée étaient
reloges. Aujourd’hui, après plus de 3 mois la Nouvelle
OrlĂ©ans qui comptait plus de 2millions d’habitants ne
compte plus que quelques centaines d’habitants. Les
soit disant milliards de dollars budgétisés pour la
reconstruction de la Louisiane dorment toujours
quelques part ou mieux encore sont utilises pour
enrichir encore d’avantage les bailleurs de fonds du
parti républicain notamment au Texas et même dans
quelques Ă©tats du nord ouest comme Wisconsin . En
attendant la majorité des populations touchées par
cette catastrophe naturelle restent toujours sans
aucune aide rĂ©elle. ET vive la dĂ©mocratie a l’amĂ©ricaine!!!!!

Mansour