les Mercure


Chronique familiale de l’ancĂŞtre François MERCURE

Cette généalogie a été préparée en collaboration avec le généalogiste Jean-Jacques LEBEAU.

Maurice Mercure et Lorraine Jolin Mercure ont fournis des informations pertinentes pour compléter ce travail.

L’histoire de François et de ses descendants a Ă©tĂ© Ă©tablie sur 9 gĂ©nĂ©rations.

François MERCURE voit le jour à une date inconnue à Ville Nouvelle.

Il est le fils légitime de parents non connus.

L’ancĂŞtre François Mercure, est originaire de Ville Nouvelle, autrefois de la province du Languedoc. Cette commune fait actuellement partie du dĂ©partement de la Haute Garonne, archevĂŞchĂ© de Toulouse.

Il émigra au Canada dans les dernières années du XVIIe siècle, en qualité de soldat de M. de Vaudreuil.

Il se maria deux fois: en premières noces, le 22 janvier 1697, au Cap-SantĂ© avec Marie Catalan, fille de Jean Catalan et de Jeanne Carreau, qui dĂ©cĂ©da en avril 1701, sans laisser d’enfants et en deuxièmes noces Ă  Ste-Famille de l’Ă®le d’OrlĂ©ans, le 31 janvier 1707, avec Marie Perrault.

Étaient prĂ©sent au mariage de François et de Marie: le Seigneur Joseph Perrot Dargentenay, père de Marie; le curĂ© François DuprĂ©, chanoine de QuĂ©bec; Louise Élizabeth Dejouabert Ă©pouse Devaudreuil Marquis, gouverneur gĂ©nĂ©ral de ce pays; François Degli, capitaine dans les troupes de la Marine; Simon Dupuy, officier dans les troupes de la Marine; Louis Delaboutiellerie, officier dans les troupes de la Marine et le curĂ© F. Lamy de la paroisse Ste-Famille de l’ile d’OrlĂ©ans.

Les Ă©poux vĂ©curent Ă  Cap-SantĂ© oĂą se trouvent les actes de baptĂŞme de leurs douze enfants dont sept, quatre filles et trois garçons, parvinrent Ă  l’âge adulte et se marièrent.

Les descendants de François Mercure se sont multipliĂ©s dans toute la province de QuĂ©bec et mĂŞme au-delĂ , mais principalement dans les rĂ©gions de Portneuf, Plessisville, Iberville, l’Assomption, Yamaska, Louiseville et MontrĂ©al.