Les Pigeon


 

La chronique familiale de l’ancêtre Pierre Pigeon

L’ancêtre québécois Pierre Pigeon est né le 28 juillet 1678 en la paroisse Ste-Geneviève de Vanves, Antony à Paris, France. Vanves est aujourd’hui une commune française du département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France, située au sud-ouest de Paris dont elle est limitrophe.

Il est le fils de Claude et Françoise Philippes. Ses parents sont mentionnés dans le répertoire de de Vanves entre 1630 et 1644. Ses grands-parents paternels sont Louis Pigeon, décédé vers 1633 à Nanves, et Jacqueline Potin et ils ont un autre fils Hubert.

Pierre se marie Ă  Jeanne Godard, nĂ©e en 1640, Ă  MontrĂ©al le 21 aout 1662 en l’église Notre Dame. Elle est originaire de Charly-sur-Marne en Aine en France et est veuve depuis 7 mois et a un fils Jean qui a un an. Elle avait mariĂ© Simon Roy le 23 septembre 1658, en la paroisse Notre-Dame-de-MontrĂ©al. Parmi les personnes prĂ©sentes aux cĂ©lĂ©brations, il y avait Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve et gouverneur de MontrĂ©al. Simon Ă©tait Ă  MontrĂ©al depuis 1653 avec une centaine de personnes qui composaient la Grande Recrue et qui avaient Ă©tĂ© recrutĂ©s personnellement par Maisonneuve et amenĂ©s en Nouvelle-France principalement pour dĂ©fendre Ville-Marie (MontrĂ©al) contre les attaques des Iroquois. Quelques annĂ©es plus tard, Simon dĂ©cide de se fixer dĂ©finitivement au pays et reçoit une gratification de 500 livres de mĂŞme qu’une terre Ă  la contrĂ©e Saint-Joseph Ă  lui concĂ©dĂ©e par Maisonneuve en 1659. Simon Le Roy fut tuĂ© par les Iroquois en fĂ©vrier 1662, en compagnie du major Lambert Closse et de deux autres compagnons.

Pierre et Jeanne auront 2 garçons et 3 filles.Pierre décède le 25 juillet 1678, il a 42 ans. Jeanne décède entre le 13 juin 1684 et le 25 novembre 1686. Elle a près de 45 ans.

L’histoire de Pierre Pigeon et de ses descendants a Ă©tĂ© Ă©tablie sur 8 gĂ©nĂ©rations.