test


Chronique familiale de l’ancĂȘtre Jacques Archambault

Cette généalogie a été préparée en collaboration avec le généalogiste Jean-Jacques LEBEAU.

Jacques ARCHAMBAULT et Françoise TOURAULT sont les seuls ancĂȘtres de cette grande famille Archambault du mĂȘme patronyme.

Jacques et Françoise sont tous deux natifs de Dompierre-sur-Mer, dans la rĂ©gion de La Rochelle, en Charente-Maritime, autrefois province française de l’Aunis.

Fils d’Antoine ARCHAMBAULT et de RenĂ©e OUVRARD, Jacques a vu le jour en 1604. Quant Ă  Françoise, elle est nĂ©e vers 1599. Les deux ont vĂ©cu Ă  Dompierre, dans un hameau appelĂ© LardilliĂšre.

1644, Françoise lui donne sept enfants, deux fils et cinq filles.

Vers 1645, avec Pierre LEGARDEUR de Repentigny, directeur de la nouvelle Compagnie des Habitants, le couple s’embarque pour la Nouvelle-France, accompagnĂ© de six enfants.

Une de ses filles Jacquette ARCHAMBAULT, nĂ©e vers 1634, a 11-13 ans Ă  son arrivĂ©e en Nouvelle France. Elle Ă©pouse le 28 septembre 1648 l’ancĂȘtre Paul CHALIFOU(R), veuf de Marie JENNET. Elle Ă©coule sa vie dans la rĂ©gion de QuĂ©bec et prĂ©sente Ă  son mari 14 enfants, dont trois filles qui continuent une descendance jusqu’Ă  nous. L’aĂŻeule des Chalifou(r) est enterrĂ©e le 17 dĂ©cembre 1700, Ă  QuĂ©bec.

En 1647, l’agriculteur Jacques ARCHAMBAULT devient locataire d’une terre de la seigneurie de Lachenaie. Le 15 septembre 1651, il devient concessionnaire d’une terre au Cap Rouge. En 1654, le colon accepte de se fixer dĂ©finitivement dans l’Ăźle de MontrĂ©al, sur une parcelle de terre prĂšs de l’actuelle Place d’Armes, aujourd’hui situĂ©e rue Saint-Jacques entre les rues Saint-Francois-Xavier et Saint-Gabriel, en plein cƓur de MontrĂ©al.

On lui attribue le mĂ©rite d’avoir creusĂ© le premier puits de l’Île de MontrĂ©al, le 11 octobre 1658, pour Paul de Chomedey. Le 9 dĂ©cembre 1663, on inhume le corps de son Ă©pouse Françoise TOURAULT, ĂągĂ©e de 64 ans.

En 1666, Jacques signe aux Trois-RiviĂšres, un contrat de mariage avec Marie DENOT DE LA MARTINIÈRE, elle mĂȘme veuve deux fois.

Au recensement de 1681, Jacques et Marie, vivent au fief de Verdun, en banlieue de Montréal.

L’ancĂȘtre Jacques ARCHAMBAULT est inhumĂ©, Ă  MontrĂ©al, le 15 fĂ©vrier 1688, Ă  l’Ăąge de 84 ans. Ses enfants mettront au monde 66 enfants ! Ces enfants et petits-enfants Ă©pouseront des ADHÉMAR, AUBUCHON, AUGER, BADEAU, BAUDRY, BIBEAU, BOULARD, BOURBEAU, BOYER, BROSSEAU, CARON, CHAUVIN, CHOQUET, CLOUTIER, COITOU, CORON, COURTEMANCHE, DESMARES, DESROCHES, DUPUIS, FORESTIER, GADOIS, GERVAIS, GERVAISE, GROU, HUPPÉ, JANNOT, LACHAPELLE, LACOMBE, LANGLOIS, LEBER, LEFEBVRE, LEMIRE, LUSSIER, MAGNAN, MARTIN, NOLIN, NORMAND, PAYET, PIGEON, PRUDHOMME, QUENNEVILLE, RENAUD, RICHARD, SAINTE-SUZANNE, SICARD et VANDANDAIGNE.

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Pas de commentaire

Ajoutez un commentaire