le 10 janvier 2007


Cette conversation traite de l’invasion de la Somalie par les USA et des consĂ©quences de ces actions sur tout le territoire amĂ©ricain et d’une supposĂ© confrontation entre les USA et le monde musulman.

le 10 janvier 2007

Une fois de plus les USA s’ingèrent dans les affaires d’un autre pauvre pays musulman. La chrĂ©tienne Éthiopie, avec l’assistance militaire amĂ©ricaine, s’est lancĂ©e dans une invasion en Somalie en chassant, vers la frontière du Kenya, les islamistes fondamentalistes (qu’on qualifie de fous de Dieu) somaliens qui contrĂ´laient leur capitale Mogadishu.

Le président G. W. Bush semble avoir oublié l’action militaire américaine de 1994 à l’intérieur de la Somalie. Elle avait commencé, deux ans plus tôt, par une intervention humanitaire mais s’était soldée par le retrait subit des forces américaines après la mort de 18 de leurs soldats. Le président Clinton avait vite compris que ses troupes étaient dans un bourbier inextricable. Douze ans plus tard, Bush les réengage. Non seulement a-t-il poussé et appuyé les forces armées éthiopiennes à envahir la Somalie, mais il a autorisé, ce matin, une première attaque aérienne au sud de ce pays par la force militaire américaine basée à Djibouti.

Dans les circonstances actuelles, il ne fait pas de doute que la force armĂ©e Ă©thiopienne trouvera peu de rĂ©sistance au dĂ©but deson occupation de Mogadishu. Mais la situation se retournera contreelle très bientĂ´t. La rĂ©bellionva s’organiser rapidement et mĂŞme les chefs de tribus somaliens alliĂ©s Ă  l’Éthiopie seront dĂ©noncĂ©s par les populations somaliennes comme des traĂ®tres Ă  la nation. DĂ©jĂ , cette semaine, on a vu des dĂ©monstrations Ă©clatĂ©es dans le pays contre l’envahisseur.

Je crois que l’Éthiopie s’est engagée dans un long conflit et qu’elle ne pourra pas finir cette guerre, même si elle supportée par les USA. C’est le scénario de l’Irak, de l’Afghanistan et du Vietnam qui se répète.

Mais pire encore, j’ai l’impression que l’invasion Ă©thiopienne de la Somalie va crĂ©er un conflit Ă©norme Ă  travers tout le continent africain. Je ne vois pas comment les musulmans vont accepter l’occupation d’un pays musulman africain par un pays africain chrĂ©tien. Nous allons voir la naissance de toutes sortes de guerres religieuses Ă  travers ce pauvre continent. MĂŞme le Kenya, dont près de 50% de sa population est musulmane, connaĂ®tra des troubles dans les annĂ©es Ă  venir.

Et tout cela à cause de la fameuse croisade de Bush, le fou de Dieu américain, qu’il intitule «guerre contre la terreur» mais qui donne l’impression profonde aux musulmans qu’il a engagé une guerre contre l’Islam. C’est le maître de la mauvaise stratégie, des actes irréfléchis et de la bêtise. Il est temps qu’il rentre à son ranch et passe aux oubliettes.

J’espère que les nouvelles grandes puissances du monde, la Chine, l’Inde, la Russie et aussi le BrĂ©sil prendront toute leur place sur l’échiquier mondial afin de neutraliser dans l’avenir les actions unilatĂ©rales des USA, comme celle en Somalie.

Je crois que je t’ai deja donne mes commentaires sur
l’intervention ethyiopienne en Somalie dans un de mes
messages. Je suis entierement d’accord avec toi que
cette aventure fomentee et supportee par notre fou de
dieu en afrique aura des consequences tres graves pour
tout le continent.

Il ne fait pas de doute que l’Éthiopie a toujours
cherche une excuse ou une autre pour occuper tout une
binne partie de la somalie et toute l’erythree tout
simplement a cause du fait que ce pays a toujours
voulu un acces a la mer.

L’invasion de la somalie cette fois ci au moment ou
tout le monde musulman se sent en guerre sainte contre
la chretiente a cause des evenements en afghanistan,
en Irak en palestine et meme au liban trouvera
difficile d’accepter une autre humiliation de plus.Et
il ne faut pas oublier que la grande majorite de
l’afrique du nord au sud et de l’est a l’ouest est
aujourd’hui musulmane, meme l’ethyiopie a probablement
plus de 40% de sa population qui est musulmane. Ne
parlons pas du soudan, de tous les pays du Sahel et
evidemment du Nigeria.

A mon avis depuis que bush a ete elu president des
usa, il n’a pas cesse de pousser a une guerre mondiale
pour se faire accepter comme un des plus grands
presidents de son pays, a l’image des Washington,ou
des Roosvelt. Et il croit fermement que le seul moyen
de se mettre au niveau de ces geants est de creer
toutes les conditions pour une grande confrontation
militaire americaine avec le reste du tiers monde en
general et du monde musulman en particulier. Et de ce
point de vue du moins je crois qu’il a deja reussi a
moitie car il a deja convaincu tout le public
americain que les usa devront faire face a un monde
musulman ennemi dans les generations a venir, tout
comme Truman avait convaincu les americains qu’ils
devaient tout faire pour combattre le communisme
international dans les annees 50. Meme si dans 2 ans un
democrate reussi a reprendre la maison blanche je ne
pense pas qu’il changera cette attitude americaine vis
de toute une religion universelle et c’est la le grand
drame de l’heritage bush que nous devrons assumer que
nous le voulions ou pas.

Mais pour comprendre la politique exterieure des usa
depuis sa creation en temps que nation il suffit de se
rappeler de ses interventions passees dans les
caraibes , les philippines et un peu partout en
amerique latine, sans oublier le role de ce pays dans
la lutte contre la revolution russe depuis 1917 avec
le concours apporte a la soit disante armee blanche
russe. Si mes souvenirs sont bons je crois que les usa
etaient les derniers du monde occidental a accepter la
victoire du peuple russe contre les Tsars. Pendant
toute la periode de la decolonisation dans les annees
50-70 les usa ont constamment supporte les
colonialistes contre les nationalistes a travers tout
le monde, de l’amerique latine en passant par le monde
arabe et tout le continent africain. Pendant des
annees les usa ont supporte le portugal en Angola.Ils
ont aussi supporte le regime raciste de l’afrique du
sud. Et ce n’est pas aujourd’hui que les usa vont
changer leurs positions dans le domaine des affaires
etrangeres. Comme tu dis si bien dans ton blog le seul
moyen de contenir la folie furieuse des usa est
d’avoir des nations comme la chine, l’inde et d’autres
pays europeens ou d’amerique latine capables de dire
non a cette folie nationale americaine.

Merci de ton analyse suite Ă  mon blog. Je crois cependant que tu exagères beaucoup lorsque tu parles de l’Union soviĂ©tique et des raisons qui ont portĂ© les USA Ă  l’opposer.Non pas par les armes mais idĂ©ologiquement tout en cherchant Ă  arrĂŞter sa marche dans des petits pays comme la CorĂ©e, le Vietnam, etc… Kroutchev ne leur a-t-il pas dit: «we will bury you». Si elle s’est dĂ©sintĂ©grĂ©e, c’est Ă  cause de la faiblesse de ses thĂ©ories pour l’homme. Il manquait la notion de libertĂ©. Sans libertĂ© l’homme ne peut ĂŞtre pleinement heureux car il ne peut aller au delĂ  de lui-mĂŞme. Nous en avons parlĂ© souvent. Le choix entre la libertĂ© et le totalitarisme est Ă©vident. L’URSS a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e au coĂ»t de la vie de millions de russes, paysans, fonctionnaires, militaires, etc… Staline a obtenu sa force par des purges insensĂ©es. Comment peux-tu dĂ©fendre un tel ogre et un tel rĂ©gime ? MĂŞme l’AlgĂ©rie en a souffert en essayant de copier son approche politique. Nous devons un grand merci aux USA et Ă  l’Occident pour avoir rĂ©ussi Ă  abattre l’ours.

Aujourd’hui on parle de d’autres choses. Les musulmans ne font mal à personne au contraire. Seuls des groupuscules de fondamentalistes fomentent du trouble dans le monde musulman. Ils ont fait l’erreur du 11/9. Ils ont frappés trop fort à la mauvaise place. Les Américains ont été blessés dans l’âme. Il est normal qu’ils réagissent. Le problème c’est que titi ne sait pas faire la part des choses, exagère et est en train de mettre le feu aux poudres. C’est pourquoi il faut le dénoncer et espérer qu’il temporisera ses actions avant de quitter la Maison Blanche. Ce dont je doute. Voilà le malheur. Entretemps, il faut que nous gardions la tête froide et réussir à faire voir à l’américain moyen la réalité de la situation. Déjà la pagaille en Irak aide à lui faire comprendre que leurs actions militaires ne mènent à rien et les démocrates semblent sur la bonne voie pour rectifier quelque peu la tendance guerrière actuelle du gouvernement. La France, par Chirac, continue à dénoncer les actions unilatérales passées et à expliquer que l’avenir ne pourra plus absorber de telles erreurs. J’ai confiance que la page est tournée sans toutefois penser que c’est complètement terminé.

Claude