le 24 mars 2005


Cette longue conversation traite des dĂ©cision de titi (GWBush) en rapport avec le Moyen-Orient, du rĂ´le de Howard Dean Ă  la tĂŞte du parti dĂ©mocrate, de la politique interne aux USA, de l’appui de Bush Ă  Bouteflika, du rĂ´le de la Syrie et celui du Hizbolla au Liban.

le 24 mars 2005

Mansour: Cher ami,
Il ne fait pas de doute qu’il n’y a pas de democratie
reelle ( a l’exception de l’exemple de l’angleterre je
pense) sans une constitution refletant les aspirations
et les valeurs reelles de la societe en question.
Mais j’ai l’impression que tu donnes trop de valeur a
un texte, aussi beau qu’il soit.

Claude: Je ne crois pas exagérer l’importance d’une bonne constitution. C’est en fait la première loi du pays. Elle a de la valeur si elle est écrite pour rencontrer les désirs de la population et si elle est respectée et défendue par les citoyens.

Mansour: Apres tout la constitution etablit par les sovietiques etait du
moins sur le plan theorique un chef-d’oeuvre
d’humanisme et de respect des droits de l’homme. Mais
tu as vu ce que son application pendant pres de 70 ans
a cause aussi bien a la russie elle meme mais a tous
les pays d’europe de l’est et meme d’asie.

Claude: Tu me cites un exemple patent d’une constitution qui eut des qualités mais qui fut fondamentalement faible. Un régime à un parti n’est pas le genre de gouvernement qu’un peuple désire. Le problème de l’URSS fut le parti communiste qui était le seul parti possible dans le pays. C’était une dictature et une telle situation ne peut que générer un manque de respect des droits humains. A la fin, la majorité des citoyens de cette fédération et de chacun de ses pays constituants voulait abolir le système, donc la constitution. Non pas que ces citoyens ne voulaient pas le respect des droits de l’homme ou un gouvernement empreint d’humanisme mais ils ne pouvaient continuer à n’avoir pas droit au chapitre. L’Algérie de Boumediene fut dans le même cas, n’est-ce pas?

Mansour: Non je crois toujours qu’une constitution n’a de
valeur que si elle n’est que l’aboutissement de
l’evolution d’une societe, et qu’elle soit le
resultat d’un long chemin de progres aussi dans le
domaine economique que social.

Claude: Le chemin est long mais il peut débuter par l’élaboration d’une constitution établit par les États Généraux de la nation. Une fois en place, avec le temps, des amendements peuvent être institués pour l’adapter à l’expérience vécue et au désir réel de la population.

Mansour:Tume donnes comme exemple l’evolution rapide de la
democratie dans les anciens pays du bloc sovietique
pour essayer de me prouver que les remous politiques
aussi bien au liban, en egypte et meme en irak,
pourront aboutir rapidement a l’eclosion d’une
veritable ere de democratie dans le monde arabe. Ce
que tu oublies dans cette comparaison c’est que ces
pays communistes etaient malgre tout des pays
europeens, qui ont toujours une culture europeenne et
chretienne.

Claude: Oui, cela est vrai et cette culture a permise à ces pays de s’adapter relativement rapidement à un système qui les protégera vraiment. Le monde arabe qui a une culture totalement différente aura probablement un peu plus de difficulté pour atteindre le même niveau. Mais je crois que c’est possible.

Mansour:Par contre le monde arabe est reste depuis
la chute de son empire andalous en marge de la culture
europeenne aussi bien dans le domaine de la science
que le domaine social. Et la democratie est qu’on le
veuille ou pas une invention de la culture europeenne.
Il faudrait donc attendre que le monde arabe assimile
cette culture avant d’avoir une chance d’evoluer vers
une democratie.

Claude: Oui, ce sera plus long. Mais n’oublie pas que nous vivons dans le monde des communications et que les nombreuses paraboles que j’ai vu à Alger, et qui sûrement existe ailleurs dans le monde arabe, apportent, jour après jour, les images de la liberté exercée par les citoyens des pays européens et américains. Cela n’existait pas avant alors que la communication suivait les pas de chameaux. Aujourd’hui c’est instantané. Les jeunes et les moins jeunes démontrent une soif nouvelle. Celle de la liberté. Celle de la société de consommation. Je crois que cet attrait sera l’élément-clef de l’évolution rapide de la démocratie dans les pays arabes.

Mansour: Je suis de tres pret le debat concernant les efforts
des republicains de demanteler le seul programme
social aux usa qui reste encore tres populaire a
savoir la securite sociale, qui a apres tout sorti des
millions d’americains du seuil de la pauvrete pendant
plus de 50 ans.

Claude: Titi répond à sa base. Il a trouvé à une solution défendable même si elle est basée sur le hasard des bourses. Rien n’est certain. Mais à long terme, il y a une possibilité selon les statistiques. Titi base son argumentation sur elles et propose aux jeunes et jeunes de 50 ans et moins un système personnel d’investissement d’une partie de leur contribution à la sécurité sociale. La vraie question est la suivante: le système actuel est-il en danger? Est-il voué à la faillite? C’est la question à laquelle titi ne répond pas. Les démocrates affirment que non. Où est la vérité? Si ce que qu’affirment les démocrates est vrai, qu’elle est la motivation de titi?

Mansour: John Dean est a mon avis le democrate le plus sincere,
de tous les temps. Mais je suis un peu desole du fait
qu’il ait decide de courrir apres un poste purement
honorifique dans le parti democratique. Apres tout le
secretaire general du parti democratique ne peut que
promouvoir les idees des representants democratiques
aussi bien au senat qu’a la chambre des representants
.

Claude: Je crois que tu exagères. Howard Dean n’est pas un politicien comme les autres. Pour lui ce poste ne sera pas honorifique et je crois que les démocrates n’ont pas fini d’en entendre parler. Il va brasser la cage. Les démocrates n’ont qu’à bien se tenir car cet homme a des idées, une puissance rare d’obtenir des fonds importants, un «following» impressionnant parmi les démocrates et les jeunes du pays ainsi que ceux qui penchent un peu à gauche aux USA. Il a beaucoup de puissance par rapport aux autres démocrates. Il a été appuyé par les bonzes de son parti parce que les candidats qu’ils ont suscités n’ont pu se rendre à la ligne de départ. Dean leur a fait peur. Je m’attends à ce que Dean soit une bouffée d’air frais pour son parti et que son travail toujours infatigable sera une inspiration nouvelle pour les démocrates qui en ont vraiment besoin. Dean est, à mon humble avis, un homme qui arrive au bon moment.

Mansour: Il ne fait pas de doute que tous les democrates
pensent que la bataille autour de la securite sociale
finira par leur redonner le pouvoir aux usa. Et ils se
trompent une fois de plus.
Il ne faut jamais oublier que l’electorat democratique
aux usa a toujours ete un peu plus eduque que
l’electorat republicain. Pour cette raison les
democrates votant ne se mobilisent que si leur leader
leur donne une vision globale coherente avec leur
valeurs. Or les pretendants a la legislation supreme
des usa, du cote des democrates sont loins de donner a
cette masse de democrates une envie de se mobiliser du
moins pour le moment.

Claude: Voilà où Dean fera la différence. Il sait faire de l’opposition. Il sait proposer des idées. Il sait comment dénoncer la mauvaise gestion de ses adversaires. Il a une vision de l’avenir. Il a du courage. Il sait définir la différence entre les deux tendances politiques américaines. Il assurera peut être la victoire des démocrates aux prochaines élections même s’il ne sera pas candidat à la présidence ni à la vice-présidence.

Mansour: Mieux encore je crois que le parti des democrates est
en fait pris dans un piege republicain pour le moment.
Plutot que de se concentrer sur les differences
fondamentales entre les democrates et les
republicains, comme par exemple les soulagements
fiscaux republicains pour les plus nantis de la
societe, ou la composition de la prochaine cour
supreme des usa, les democrates s’agitent actuellement
pour soit disant lutter contre les dernieres
propositions de bush. Mais bush ne se presentera pas
en 2008. Ce sera un autre candidat republicain qui se
presentera ce jour la. Et crois moi, ce representant
des republicains n’aura rien a avoir avec la debacle
de bush avec sa proposition de reforme de la securite
sociale.

Claude: Oui, il est possible que le nouveau candidat républicain se distance des politiques de titi et surtout de ses erreurs à la prochaine élection présidentielle.. Mais il y a aussi la tradition du balancier qui existe. En politique, quelque soit le pays, les électeurs veulent, un moment donné, changer de dirigeants. Je crois possible que cela arrive à la prochaine élection américaine si les démocrates peuvent profiter de ce sentiment et sont assez intelligents pour se montrer vraiment le parti de l’opposition et des nouvelles idées pour l’avenir. Dean aidera sûrement de ce côté là.

Mansour: Et tout comme en 2004 les elections presidentielles
americaines seront finalement decidees par les
evenements exterieurs. Les problemes au moyen orient
seront toujours avec nous. Mieux encore, nous aurons
aussi a confronter les problemes de l’iran, la coree
du nord , l’emergeance de la chine comme puissance
mondiale, et meme la resurection de la russie en tant
que puissance mondiale, du moins du point de vue
militaire. Et pour tous ces vrais parametres qui
decideront en fin de compte des resultats des
elections de 2008, les democrates sont plus divises
que jamais. En fait les democrates, contrairement aux
republicains controles par les neo-conservateurs, ont
une vision a long terme de la politique americaine a
travers le monde entier.

Claude: Tu affirmes beaucoup de choses vraies. La situation internationale influence toujours les élections américaines. Mais rien ne dit, que cette fois-là, ce ne sera pas un démocrate qui saura exprimer les politiques qui toucheront les électeurs américains. Les démocrates ont une politique à long terme mais sauront sur le plan domestique toucher les électeurs qui font la différence dans le vote. Ils ont appris beaucoup de choses suite aux dernières campagnes électorales aux pays et analysent en profondeur la force des républicains chez certains groupes de l’électorat. Je crois qu’ils vont s’adapter, Ne voient-on pas plusieurs futurs candidats, comme Hillary, dirent des choses qui sont surprenantes dans la bouche d’un démocrate. Mais c’est la nature des élections américaines. Les démocrates apprennent finalement que ce ne sont pas seulement les bonnes idées qui font gagner une élection. Les prières comptent aussi…

Mansour: Je suis d’accord avec toi que Hillary Clinton sera
certainement plus aggressive que ne l’a ete le pauvre
Kerry en 2004. Mais n’oublies pas quand meme que les
americains sont encore tres puritains. Je ne vois pas
comment les americains eliront une femme comme
president dans les 20 ou meme 50 annees a venir.
N’oublies pas non plus que Hillary a un passe
politique qui n’est tres elogieux du moins pour les
americains. Elle apres tout gere la plus grande
debacle de la presidence de son mari, avec la gestion
du programmme de reforme du systeme medical americain
pour assurer tous les soins necessaires a tous les
americains.

Claude: Oui, Hillary est agressive, mais politiquement intelligente avec une longue expérience du pouvoir et un mari qui est le champion des politiciens américains. Le problème que tu soulignes du programme de réforme de l’assurance-santé aux USA ne l’a pas, je crois vraiment, affecté profondément chez la population américaine. Les moins nantis on bien appréciés ses efforts. Quant aux riches, qui dénonçaient le programme, ils sont en grande partie républicain. La vraie question, comme tu le soulignes, est la suivante: Une femme peut-elle gagner une élection présidentielle américaine? Si l’adversaire est un noir comme Powell ou une femme comme Rice, je crois que la question ne se pose pas. Si le candidat est un blanc, c’est moins clair. Mais encore là, la situation change vite aux USA où comme partout ailleurs, les traditions s’effacent. Tout peut arriver. Une chose est certaine, Hillary sera une candidate très forte.

Mansour: Non les democrates ont vraiment besoin de se chercher
non seulement un message portant pour toutes les
classes sociales du pays, et dans tous les etats de ce
pays, mais ils ont besoin de trouver un veritable
porteparole a ce message qui reste a definir. Je
plains le democrates aujourd’hui, car ils se trouvent
dans la meme situation que les republicains se
trouvaient apres la debacle de Berry Goldwater dans
les annees 60.

Claude: Nous sommes loin de Barry Goldwater. Il ne correspondait absolument pas aux besoins de la société américaine d’alors. Les choses ont bien changées. Pour une, les républicains ont le pouvoir. Ils sont forts. Mais le temps use les politiciens. Hillary sera une candidate qui peut avoir comme son mari Bill un message qui touche toutes les couches de la société et devenir une bouffée d’air frais dans ce pays. Qui sait ?

Mansour: Le probleme des democrates aujourd’hui c’est qu’ils
continuent a croire que leur strategie du passe, basee
sur l’appui des syndicats et les mouvements desus
minorites etaient suffisants pour garder ou recuperer
le pouvoir. Mais l’amerique a totalement change depuis
les annees 70.Le fondamentalisme chretiens est entre
temps devenu une force non seulement politique mais
surtout morale dans ce pays. Et les democrates ne sont
pas en mesure de garder leurs places fortes d’hier et
essayer de se faire une place dans cette nouvelle
societe americaine de plus en plus ressemblant a
l’iran des Ayatollahs du point de vue des valeurs
sociales au moins.

Claude: Tu sembles oublier que les démocrates ont obtenu un très grand nombre de votes et que ce n’est qu’un État qui a fait la différence au collège électoral. La majorité du suffrage universel, dans les États rouges surtout, de 5 millions de votes peut être renversée. Par exemple, les sondages sur la question de l’euthanasie de la femme de Chaivo qui est actuellement à la télé montrent que plus de 60% des américains ne sont pas en accord avec titi sur cette question. C’est un signe que tout est possible.

Mansour: Comme d’habitude je prends toujours la tangente quand
je reponds a tes messages. J’ai relu le dernier
message que tu m’as envoye concernant notre fameux
John Dean. Il ne fait pas de doute que John Dean est probablement
la seule force reelement democratique dans ce pays.
Mais le fait meme qu’il a choisi d’etre le chairman de
ce parti non seulement le rend plus faible que jamais
au sein de ce parti mais surtout parmis les jeunes qui
croyaient en lui en 2004.Est ce que tu sais que pour
avoir le poste de chairmanship de ce parti Dean a meme
accepte de n’etre que le porte parole des elus
democratiques, a savoir les dinausors de ce parti.
Toutes les orientations politiques de ce parti doivent
venir de l’histerique representante de la californie,
dont je n’arrive jamais a me rappeler son nom tant
elle me degoute ( Pellossi ou quelque chose tres
proche), et du pauvre senateur du nevada, Harry Reed.
Il ne fait pas de doute que le probleme de la reforme
de la securite sociale et surtout de Medicaire donnent
une ocasion en or pour des democrates de marteller les
positions republicaines qui sont tellement a l’oppose
de ce que le peuple americain voudrait dans ces
domaines.

Claude: En coulisse, Dean saura les amener au gros bon sens. Il est combatif, et sait détecter le point faible de l’adversaire. N’oublie pas qu’il a été le premier à dénoncer la guerre de l’Irak et que finalement tous les candidats à la présidence du parti Démocrate ont emboîté le même pas. Si Kerry avait, avant qu’il pose sa candidature, dénoncer la guerre au Sénat, comme il l’a fait durant la campagne électorale, je demeure convaincu qu’il aurait gagné. Malheureusement, il a eu l’air d’un vire-capot, et manquait de crédibilité. Malheureusement pour Howard Dean il a fait des problèmes d’image qui lui ont été fatals. Pour assurer son élection à la tête du parti démocrate, Dean a promis de ne pas être candidat à la prochaine élection. Il sera donc d’autant plus motivé d’aider ceux qui rêvent de porter l’étendard du parti.

Mansour: Mais comme je te disais hier dans mon message, je
crois que les elections presidentielles aux usa seront
toujours dependantes de l’evolution de la situation
politique internationale. Et les republicains ont bien
piege les democrates dans ce domaine. Il ne faut
jamais oublier que les usa, contrairement a ce que
l’on pense, a pratiquement ete en guerre depuis la
guerre de liberation contre l’angleterre. Tout d’abord
ils etaient en guerre contre les pauvres indians.
Ensuite ils se sont lance dans la guerre contre le
mexique. Juste apres ils se sont lance contre
l’espagne aussi bien a cuba qu’aux philippines. Apres
cela nous les avons vu intervenir tout d’abord durant
la guerre 14-18, suivi par les contingents americains
qui voulaient aider les russes blancs contre la
revolution russe dans les annees 20. Et ainsi de
suite. Peut etre que la compostion heteroclite de la
societe americaine a ete la cause essentielle de la
recherche permanente d’un ennemi exterieur pour
proteger l’existance meme de cette nouvelle
republique, je n’en sais rien. Mais le fait est la que
ce pays n’est a l’aise a l’interieur que si il est
angage militairement a l’exterieur ,d’une maniere ou
une autre. Il faudrait un grand sociologue pour nous
explique cette envie permanente americaine d’avoir un
conflit militaire toujours a l’exterieur de son
territoire jusqu’a ce jour du moins
.

Claude: Cela est très intéressant. Mais à mon avis c’est titi et son intérêt pour le pétrole qui ont engagé les américains dans la guerre de l’Irak. De plus, je te souligne que le temps change les choses. Les américains sont peut être aujourd’hui comme ceux des années 40 qui ne voulaient pas s’impliquer dans la 2ième guerre mondiale après avoir vécu la 1ière. Ce n’est qu’après l’attaque-insulte de Pearl Harbor en 1941, qu’ils ont résolu de suivre Roosevelt alors que la guerre était commencée depuis 1939. En notre temps, ils se sont fait prendre par la peur des armes de destruction massive et la campagne de médias menés par l’équipe de titi.

Mansour: Je vais te donner quelques unes de mes
reflexions sur un sujet qui n’a rien a avoir avec le
moyen orient pour une fois.

N’est ce pas etrange tout de meme que l’angleterre
profite de cette fameuse guerre mondiale contre le
terrorisme Islamite pour une fois de plus remettre sur
la cellete la probleme de la lutte de liberation des
irlandais du nord. Tout d’un coup nous voila
confrontes avec les assertions anglaises que le Sinn
Fein et l’Ira ne font en fait qu’un seul organisme
politique et terroriste en Irlande du nord, alors que
l’angleterre a negocier avec le sinn fein pendant des
decenies deja pour essayer de trouver une solution
politique a sa domination de cette partie de
l’irlande.

Claude: Oui c’est étrange de voir le changement de ton de Blair et d’attitude de titi. Comme si Adams est le responsable des escarmouches qui ont brouillé la paix trouvée, alors qu’il ne cherche qu’à régler le problème.

Mansour: Mais ce qui me concerne le plus c’est la maison
blanche, controlle bien entendu par l’extreme droite
chretienne ne trouve rien de mieux que de supporter la
politique toujours coloniale de l’angleterre en
Irlande du nord. Pour la premiere fois depuis des d
ecenies un representant de Sinn fein n’est pas invite
par la maison blanche pour celebrer le fameux jour des
irlandais aux usa.

Claude: Je ne comprends pas pourquoi tu es surpris. C’est de la vraie politique à la titi. Ne propose-t-il pas Wolfowitz à la présidence de la banque mondiale supposément pour régler le problème des dissensions avec les européens. Ai-je manqué quelque chose….

Mansour: Je te signale qu’il y a a peu pres plus de 34
millions d’Irlandais aux usa .Et les irlandais sont
aussi bien organises que les juifs des usa. Mais
apparemment les futures elections presidentielles ou
meme nationales au niveau du congres n’interessent pas
du tout notre cher Leader Titi bush. Je me demande
aujourd’hui comment les candidats republicains aux
elections de 2006 expliqueront aux electeurs d’origine
irlandaise la decision des republicains de retirer
l’invitation deja envoyee a Mr Jerry Adams.

Claude: Je ne sais pas comment ont votés les Irlandais américains lors de la dernière élection présidentielle. Si ce fut pour titi, eh bien c’est une bonne nouvelle pour les démocrates !

Mansour: J’ai aborde ce sujet de l’Ira et de Sinn Fein non pas
pour illustrer une fois de plus les gaffes de bush
mais surtout pour me poser la question fondamentale
suivante. Si la lutte de liberation des irlandais du
nord est considere aujourd’hui un acte de terroriste,
comment l’amerique aurait vu les movements de
liberations a travers tout le monde a commencer par sa
proper lutte contre l’empire anglais
.

Claude: Autre temps, autre mœurs.

Mansour: Dans les annees 80Israel occupait une grande partie
du liban du sud. Elle a meme etabli une armee de
mercenaries dirigee par le fameux commandant Haddad je
crois. La seule force libanaise qui a lutte contre
cette ocupation israelienne a ete en fait le
Hezbollah, qui s’est ensuite transforme en parti
politique important au liban. Aujourd’hui cette
mouvance politique libanaise est consideree par Israel
et les Usa comme une organization terroriste.

Claude: Le Hezbollah n’a-t-il pas posé d’innombrables bombes en Israël avec des kamikazes? Il n’y a pas tellement de temps, on qualifiait de tels gestes: la résistance d’un peuple. Aujourd’hui c’est du terrorisme. On peut juger, par cela, l’erreur fondamentale qu’a fait Ben Laden. Il a nuit à l’avancement de la cause des Palestiniens et de combien d’autres. Mais le fait demeure que la paix est venue au Liban grâce à eux. La guerre civile du Liban fut une des plus dures des temps modernes et si ce n’était que des Syriens, elle continuerait probablement encore.

Mansour: Mieux encore, les fondamentalistes islamistes qui avaient
seme la terreur pendant plus de 10 ans en algerie ont
toujours ete supportes par une grande majorite du
monde occidental y compris les usa bien entendu. A ce
jour le representant des ces egorgeurs de femmes et
enfants Algerians a droit de cite a Washington
meme.Mieux encore il a beneficier pendant des annees
de l’assistance sociale americaine quand bien meme il
avait declare auparavent que les islamistes n’avaient
pas encore tue suffisamment de journalistes
francophones algeriens.

Claude: Cela démontre bien l’hypocrisie que génère l’équipe de titi.

Mansour: A ce jour alors que Bouteflika continue a s’associer
a tous les mouvements religieux en algerie, la maison
blanche continue a nous dire que tout va tres bien
entre l’algerie et les usa. Effectivement tout va tres
bien dans le domaine des hydrocarbures. Les companies
americaines petrolieres, et notamment la fameuse
Hallaburton, ont fait des affaires en or ces derniers
temps. Plus de 4 milliards de dollars ont ete investis
par les companies etrangeres petrolieres en algerie en
2004 et la majorite de ces divertissements sont
surement americains.

Claude: Voilà la vraie raison de l’appui de titi à Bouteflika. Il écoute les conseils de Cheney qui l’assure que tout va bien et que l’Algérie est démocrate. Les hydrocarbures sont à la base des politiques de Titi en Algérie. On a beau chercher d’autres motifs à ses actions, mais on revient toujours à la case de départ: les hydrocarbures.

Mansour: Parlons de la promotion de la democratie dans le monde arabe .
Je suis de plus en p.lus persuade que tout comme dans
les annees 20 du siecle dernier le principal motif de
la politique du monde occidental tout entier est base
sur les nappes de petrole qui restent encore a travers
le monde arable. Ce n’est certainement pas la
condition de la femme en arabie Seoudite ou les
droits des minorities dans les pays comme l’Irak,
l’algerie, le Liban etc. Ou meme les droits des
chretiens Egyptians qui sont a ce jour sont tortures
dans leur vies quotidienne j’ai rencontre des
Egyptienns coptes dans les annees 80. Je sais dans
quelles conditions ils vivent sous un regime
dictatoriel . Mais ou sont les cris outrages de
l’occident contre tous ces exces du pouvoir central
contre les minorities de tous les genres. Comme tu
sais je fais parti de ces minorites. Est ce que tu as
jamais entendu dans les masses media francaises ,
americaines ou meme canadiennes les revendivcations
des kabyles. J’en doute fort. Est ce que tu as vu une
campagne mediatique contre le comportement des turques
vis a vis des Kurdes en Turquie. Que savons nous
aujourd’hui des conditions des Kurdes en Iran par
exemples.Mieux encore que savons nous aujourd’hui des
minorities basques ou bretonnes , ou des
revandications des Corses en france par exemple. Je ne
parle pas bien entendu des problemes comme ceux du
Cachmire ou des tributs indigenes qui ne demandent
qu’a se gerer eux meme comme les tamules par exemple.

Claude: Toutes ces injustices trouvent des échos dans nos médias. Mais ils sont passagers. Dans la vie d’aujourd’hui une nouvelle dépêche dure une journée ou deux à moins qu’elle soit de nature sensationnelle. Tu as raison de souligner cette situation. Mais le fait que moi comme beaucoup d’autres soyons au courant des toutes ces injustices perpétrées dans tant de pays montrent bien quelles ont été publicisées. Ces situations, pour être maintenues vivantes, doivent être continuellement mises en évidence par ceux qui en souffrent. Les Kabyles, par exemple, cherchent-ils constamment à faire connaître leur sort et leurs espoirs? Je ne crois pas. Pour avoir l’appui mondial nécessaire aux changements qu’ils réclament en Algérie, il faudrait que l’opinion publique soit constamment alertée et pour ce faire il faut beaucoup de travail de communications.

Mansour: Il y a un autre sujet qui m’intrigue et qui risqué
enfin de compte a determiner les evenements de tout le
moyen orient en particular et du monde islamique en
general. Et c’est le probleme de la course a
l’armement atomique dans cette region. Je me souviens
avoir lu je crois dans le Times Magazine dans les
annees 70 un article concernant la fameuse bombe
atomique islamique. Je te rappelled qu’apres les
premieres victoiresegyptiennes en 1974 contre
l’ocupation israelienne du Sinai, Israel avait menace
d’utiliser ses armes atomiques pour empecher l’avancee
des troupes Egyptiennes au Sinai. Et pour empecher
Israel d’utiliser ses armes atomiques l’amerique a
accepte de renforcer les positions israeliennes et
meme permettre a Israel de finalement defaire les t
roupes Egyptian’s . Apres cette defaite tout le monde
arable savait que tant qu’israel avait son arme
atomique supreme jamais les arabes n’auront droit de
citee dans cette region. Je crois que c’est Durant
cette periode que l’idee d’une bombe atomique
islamique avait germe. Je n’ai aucune preuve de tout
ce que je te raconte, mais je pense que c’etait la
raison pour laquelle le Pakistan a finalement reussi a
financer son programme de recherché atomique. Je doute
fort que le Pakistan des annees 70 et 80 auraient ete
capable financer un tel programme sans l’assistance
financiere de l’Arabie Seoudite en particulier.Je nes
serait pas etonne d’apprendre un jour que le Pakistan
a forme un grand nombre de chercheurs arabes venant de
partout.

Claude: Il est vrai que rien n’est certain sur le sujet de la possession de l’arme atomique. Je crois qu’Israël l’a, même si il ne l’a jamais admis, et le Pakistan l’a et l’a admis. L’iran la veut et il l’aura probablement. Mais qu’elle que soit le pays qui la réclame, il me semble que les Nations-Unies doit faire l’impossible pour arrêter la prolifération de cette arme fatale. La troisième guerre mondiale, qui selon quelques une est commencée, sera conclue par la bataille des armes nucléaires et la destruction d’une partie importante du genre humain.. C’est un avenir pas trop rose pour nos enfants.

Mansour: Aujourd’hui on voudrait nous faire croire que tous
les efforts d’acquisistion de la technologie de l’arme
nucleaire dans tout le moyen orient et en particular
en Iran n’est que le resultat d’un acte prive d’un
Pakistanais, a savoir le chef de la recherché
scientifique atomique au Pakistan, A Q Khan. Quelle
fumisterie, a mon avis. Si ce soit disant renegat
Pakistani etait personnellement responsible de la soit
disant diffusion de la technologie atomique au moyen
orient et notamment en Iran pourquoi cet individu
reste a ce jour libre de ses mouvements au Pakistan
meme.

Claude: C’est définitivement une fumisterie puisque Khan est toujours en liberté et même vénéré dans son pays. Quoi penser de tout cela?

Mansour: A supposer que le monde occidental arrive a forcer
l’Iran d’aujourd’hui d’abandonner ses efforts pour
acquerir une bombe atomique. Est ce que tu penses
reellement que tout le moyen orient continuera a
jamais a accepeter le dictat israelien a cause de sa
bombe atomique. J’en doute. Il arrivera un jour ou un
autre ou un pays de cette region finira par dire non a
ce blackmail israelien.

Claude: Je partage ton opinion sur ce sujet. Pour régler le problème il faudrait demander à Israël de rendre l’arme. Ce qui est irréaliste et n’arrivera jamais.

Mansour: Bush et Blair voudrait nous faire croire qu’une fois
que la democratie est installee nous n’aurons plus de
problemes avec la proliferation des armes atomiques.
Mais ils oublient tout de meme que tant qu’Israel est
autorisee a posseder ces armes les pays se sentant
menaces n’arreteront jamais d’acquerir cette arme,
meme si cela demandera des siecles d’efforts

Claude: Sûrement moins que des siècles et probablement moins qu’un siècle.

Mansour: Non une fois de plus j’ai le regret de te dire que je
ne crois surtout pas a une civilisation morale
universelle. Tout comme le passe, le monde est gere
par la loi du plus fort et point a la ligne. Cela me
rappelle la fameuse fable de La Fontaine: le loup et
l’agneau.

Claude: Oui, La fontaine a vu clair.

Mansour: A mon avis nous allons une f ois de plus vivre une
periode de colonisation occidentale du moyen orient,
mais cette colonisation coutera tres chere a
l’occident. Et il arrivera un jour ou l’occident
trouvera que ce n’est pas dans son interet de
continuer a dominer cette region, tout comme De Gaulle
s’etait rendu compte qu’il navait pas interet a
dominer l’algerie a long terme.

Claude: Ne crois-tu pas que la démocratisation de ces pays est la solution pour la fin de la domination américaine?

Mansour: Je ne sais pas pourquoi la crise libanaise actuelle me
rappelle un peu la crise Iranienne des annees 50.Est
ce parce que tout comme dans les annees 50 j’ai
l’impression que toutes les agitations politique au
liban sont d’une maniere ou une autre orchestrees par
les usa et meme la france. Mais contrairement aux
annees 50 ou les enjeux etaient limites au controle
des gisements de petroles par les compagnies
petrolieres occidentales, aujourd’hui les intentions
reelles de bush sont beaucoup plus politiques
qu’economiques. Il veut a tout prix ecraser toutes les
forces politiques arabes qui lui tiennent tete dans
cette region.

Claude: Sans les Syriens, je crains que la guerre civile ne reprenne au Liban. Titi ne semble ne rien comprendre à cette partie du monde et joue avec le feu. Je crois qu’Israël lui dicte sa politique et veut que les USA envahissent la Syrie pour mettre fin au danger qui peut venir de cette direction. Et cela avant de régler le cas de l’Iran.

Mansour: La semaine derniere le Hezbollah a une fois de plus
demontre au reste du monde que rien ne peut se decider
au liban du moins sans son accord avec la
manifestation populaire qu’il a organiser pour
denoncer les interventtions americaines et francaises
dans les affaires interieures du liban et rappeler a
tous les libanais que cette crise ne pouvait que
profiter enfin de compte qu’a Israel qui avait
l’intention d’occuper le sud liban et meme l’annexer a
long terme dans les annees 80.Le Hebzollah a enfin
demander a tous les libanais de choisir entre une
alliance avec tous les pays arabes continuant a
defendre leur independence politique vis a vis du
monde occidental ou s’allier au monde occidental pour
justement ecraser une bonne fois pour toute la
resistance et le nationalisme arabe.

Claude: Que répondront les Libanais?

Mansour: Mais les allies des usa et de la france au liban
n’ont certainement pas baisse les bras. D’apres la
chaine Americaine CNN ces libanais pro-occidentaux ont
essaye de demontrer au reste du liban que le seul
ennemi du liban est en fait le monde arabe en general
et la Syrie en particulier, et le plus grand allie du
liban est en fait Mr. Bush.

Claude: Quel jeu joue la France dans cette histoire? Quel est son but? Cherche-t-elle simplement à s’approcher de titi et par conséquent des USA pour fins économiques et de relations internationales? Veut-elle maintenir son prestige dans le Moyen-Orient?

Mansour: Pour pouvoir comprendre la crise actuelle au liban il
serait peut etre utile de revoir l’histoire de ce pays
depuis le debut meme des croisades. Et c’est a travers
cette histoire que nous pourrons enfin imaginer
l’avenir de ce pauvre pays. Ce pauvre pays a toujours
ete divise entre son appartenance au monde musulman
d’un cote et le monde chretien. Ce n’est pas un hasard
que la constitution actuelle de ce pays a ete en fait
un compromis entre la france en particulier et le
monde musulman. Le president de ce pays avec des
pouvoirs eccpetionnels sont toujours reserves a la
minorite chretienne, et le poste de chef de
gouvernement reserve a la majorite musulmane.Si le
chef du gouvernement controle les fonctions
habituelles de gouvernance quotidienne ( finance,
economie, politique sociale etc..),le president du
liban controle toutes les forces militaires et meme de
securite de ce pays aussi bien que les affaires
etrangeres. Malgre une constitution tout de meme
contraire a tous les principes de democratie bases sur
chaque citoyen a le meme poids specifique pour son
vote, cette constitution a tout de meme le merite de
creer un equilibre entre les chretiens et les
musulmans du liban et un cadre constitutionnel pour
permettre a toutes les minorites d’avoir une place
autour de la table du pouvoir.

Claude: Je ne sais pas si le retour d’un Liban dynamique après la guerre civile a été à cause de sa constitution. Je dirais probablement. Une chose certaine c’est qu’il s’est bien redressé suite à cette guerre civile incroyable. Beyrouth qui était la ville européenne la plus extraordinaire du monde avait perdu tout son charme et sa réputation. Avec la paix, elle a repris lentement sa place parmi les premiers rangs des villes mondiales. Manon et moi avions l’intention d’aller la visiter car nous avons tellement entendu parler de son passé que nous voulions vivre quelques jours entre ses murs. Il semble que ce rêve ne pourra se réaliser car je crois qu’une nouvelle guerre civile va se déclarer dans les prochains mois.

Mansour: Mais le Liban est malheureusement aussi hante par son organisation
sociale basee principalemeent sur le tribalisme. La
minorite chretienne est par exemple conrollee par des
famille comme les Chamoun et les Frangiah ou la
majorite musulmane divisee entre les chiites, les
druzes et les autres sunnis encore divises entre eux
triballement. Ou va donc cette crise nous mener dans les mois a
venir. A mon avis je pense que nous allons directement
vers une nouvelle phase de guerre civile dans ce pays
.

Claude: Je vois que tu es en accord avec moi. C’est une situation triste qui s’annonce.

Mansour: Bush et Chirac feront tout pour assurer que la Syrie
soit humilier a la fin de cette crise d’une part, pour
des raisons differents entre parentheses. La france
voit au liban une occasion pour assurer que la culture
francaise est toujours vivante au moyen orient. Les
intentions des usa sont deja connues. Mais de l’autre
cote la Syrie se voit en danger de mort face a cette
offensive americaine anti Syrienne depuis surtout
depuis les deboires en Irak.

Claude: Je crains pour la Syrie, mais je crois que si le président Syrien joue bien ses cartes, il s’en sortira car je ne crois pas que l’opinion américaine soit en accord avec une nouvelle intrusion militaire dans un pays de ce coin du monde. C’est ce qui le sauvera car la présence américaine en Irak est loin d’être terminée.

Mansour: Mais il ne faut pas aussi oublier l’offensive americaine contre l’iran qui
devient de plus en plus virulante. Ces deux pays
feront tout contrecarrer les intentions americaines et
francaises au Liban. Je me demande maintenant si bush n’a pas l’intention
de creer une grande conflagration englobant non
seulement l’irak mais le liban, la syrie et bien
entendu l’iran. Cela donnerait peut etre une raison
pour les neo conservateurs americains de finalement
regler leurs compte avec les moullahs iraniens et
vanger le desastre polittico militaire americain des
annees 70.

Claude: Je ne dis pas que titi est en désaccord avec ce que tu penses. Mais il ne pourra jamais convaincre l’opinion publique américaine à nouveau. Il manque de soldats, la dette du pays croît énormément, les alliés n’embarqueront pas dans une telle aventure, etc…
Titi le sait et c’est pourquoi il joue la carte, avec Mme Rice, de la bonne entente avec tous les pays pour chercher à faire des pressions internationales sur l’Iran et la Syrie pour régler le problème.

Mansour: A supposer que ce scenario s’avere vrai.
Quelle serait alors la reaction de l’iran, le
Hizbollah au liban et de la syrie. Je crois que les
Iraniens n’hesiteront pas une seule second d’envahir
militairement aussi bien l’irak pour engager
directement les forces americaines mais aussi les pays
du golf persique et meme l’arabie seoudite.

Claude: Cela est possible car l’Iran est un grand pays. Ce n’est pas l’Irak. Sûrement titi sait cela et n’ira au bout de son bluff car cela donnera une toute nouvelle tournure à la guerre d’Irak et il sera obliger d’instituer une conscription obligatoire au pays pour renflouer les rangs des nouveaux régiments requis pour faire face à une telle situation. Les Américains ne sont pas prêts pour cela. Les Iraniens et les Syriens le savent bien et c’est la raison pour laquelle ils n’hésitent pas à faire face à titi sur la place publique.

Mansour: Profitant de la reaction du Hezbollah au liban et des activites
iraniennes en irak et au golf persique, je pense que
la syrie sera tentee de reprendre sa guerre contre
israel pour essayer de liberer le Golan. Israel se
retrouvera immediatement engage dans cette crise. Mais
que seront alors les reactions du reste du monde arabe
et meme du reste du monde musulman en general. A mon
avis nous risquons serieusement de nous retrouver
devant une veritable guerre contre tout le monde
musulman, ce que Al Kaida souhaite de tout son coeur
depuis sa creation.

Claude: Je crois que tu pousses fort car je ne vois pas où est l’intérêt du président non élu de la Syrie d’engager une telle guerre pour la libération du Golan. Il se doit de consolider ses positions face aux attaques constantes venant de la droite américaine et laisser le temps passé.

Mansour: Voila ma vision d’apocaplipse que je te presente
aujourd’hui. J’espere bien entendu que je me trompe
dans mon analyse, mais je crois que je me suis
rarement trompe dans le passe.

Claude: Il est vrai que tu vois juste et que tu as raison souvent. Beaucoup plus que moi d’ailleurs. Mais honnêtement je crois que tu pousses un peu fort. Tu as vraiment une vision d’apocalypse. Espérons qu’elle ne se concrétisera pas.

A bientĂ´t mon ami

Salutations Ă  Sharon

Claude